Mobile Navigation

VirtaMed News

back to news overview back to news overview

La France prépare un programme national de simulation en arthroscopie

December 07, 2017
Depuis le 1er Novembre 2017 en France, tous les internes en chirurgie sont censés suivre une formation sur simulateur. Pour déterminer la meilleure approche pour l’arthroscopie, le Collège Français des Chirurgiens Orthopédiques et Traumatologues (CFCOT) mène une étude nationale sur les méthodes de formation à l’arthroscopie, en collaboration avec la Société Francophone d’Arthroscopie (SFA) et VirtaMed. L’étude, menée auprès de 116 nouveaux internes en orthopédie, sera lancée lors du Congrès annuel de la SFA du 7 au 9 Décembre 2017.
En Novembre 2016, le Parlement français a adopté une réforme qui réduit le temps de l’internat et fixe une limite maximale des heures de travail hebdomadaires pour les internes de toutes les disciplines. La réforme a également introduit un mandat pour fournir une formation par simulation à tous les internes en chirurgie. Les simulateurs de réalité virtuelle, comme le VirtaMed ArthroS™, permettront d’accélérer la courbe d’apprentissage et contribueront ainsi à maintenir la qualité de formation avec les nouvelles contraintes.

La France est le premier pays au monde à avoir fixé un objectif aussi ambitieux pour les internes au début de leur spécialisation. Les sociétés médicales qui cherchent à standardiser la formation chirurgicale saluent ce mandat : leur objectif commun est d’améliorer la sécurité des patients en garantissant que tous les médecins ont des compétences standards élevées et mesurables, et suffisamment de repos avant de traiter les patients.

L’étude de la CFCOT et de la SFA, soutenue par VirtaMed, vise à aider le développement d’un programme efficace de formation basé sur la simulation et reposant sur les compétences en arthroscopie requises pour l’internat. L’étude mesurera les compétences techniques acquises au cours de différents programmes de formation, et les internes participant à l’étude seront divisés en deux groupes : un groupe suivra un programme de formation basé sur la simulation en utilisant les modules VirtaMed ArthroS™ FAST, Knee, et Shoulder, alors que le groupe témoin se concentrera sur des méthodes d’apprentissage plus traditionnelles et peu réalistes telles que l’entraînement sur cadavres ou box trainers, ou n’utiliseront que des vidéos, du e-learning, ou des cours théoriques. La première évaluation aura lieu en Décembre 2017 à Marseille, Lyon, Paris, Bordeaux, Amiens, Nancy et Rennes ; les deux groupes seront testés et évalués à nouveau après six mois de formation.

« Je suis impatient de commencer cette étude pionnière », rapporte Paul Walbron, interne des Hôpitaux de Nancy en Chirurgie Orthopédique et Traumatologique, qui mène l’étude nationale avec le support du président de la CFCOT, Pr. Hervé Thomazeau et le président de la SFA, Pr. François Sirveaux. « Nous sommes heureux de voir la France prendre l’initiative d’embrasser les avancées technologiques et la sécurité des patients dans la formation médicale », déclare Dr. Martina Vitz, responsable du développement de l’enseignement chez VirtaMed. VirtaMed soutient l’étude en aidant à la formation et en fournissant les simulateurs de réalité virtuelle haute-fidélité ArthroS™.

Simulateurs de formation médicale

Améliorez l'enseignement médical dispensé par votre hôpital ou centre de formation avec nos simulateurs de réalité virtuelle : une formation médicale efficace dans un environnement sans risque.

Dr. Martina Vitz, Paul Walbron et Isabel Gauggel
VirtaMed ArthroS™